Imprimer cette page

Archives 2011

Les lauréats pour l’édition 2011 sont :

Catégorie « Environnement »

Cégep de Sherbrooke représenté par Monsieur Jean Lussier

Détails

Catégorie « Environnement »

Le Cégep de Sherbrooke possède cinq pavillons d’enseignement ainsi qu'une résidence et accueille environ 6000 étudiants chaque année. Le Cégep a entrepris de nombreuses mesures prônant le développement durable telles que :

  • le transport durable
  • le compostage
  • le recyclage et la récupération de différentes matières
  • l’utilisation économique des ressources, diminution des déchets 
  • l’utilisation de produits et matériaux ayant moins d’impact sur l’environnement, etc.

Dans le cadre de cette foulée, en septembre 2008, le Cégep mettait en œuvre un vaste projet d’efficacité énergétique portant sur :

  • l’optimisation des contrôles
  • l’utilisation d’énergies renouvelables
  • la récupération de chaleur

La responsabilité de veiller à la réalisation de ce vaste chantier éconergétique relevait du Service de l’Équipement qui a bénéficié de l’expertise de la Société  de Contrôle Johnson pour piloter le projet. Ainsi, l’équipe multidisciplinaire composée entre autres des membres du Service de l’Équipement, d’architectes, d’ingénieurs et de spécialistes en efficacité énergétique a été appelée à s’engager dans la conception, la réalisation et le suivi du projet.  

 

Les bénéfices environnementaux du projet ont été fort importants et ses retombées très positives. On peut mentionner entre autres :

  • la diminution de l’émission de 2700 tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année, ce qui équivaut à éliminer les émissions produites par 985 automobiles
  • la réduction de la consommation énergétique de 38 %
  • des économies annuelles de l’ordre de 300 000 $
  • l’inscription de la certification LEED

En lien avec ce projet d’efficacité énergétique, plusieurs autres mesures ont été implantées sur le campus pour favoriser l’économie des ressources. Par exemple, l’installation d’une éolienne, le remplacement de l’éclairage dans les gymnases par un système plus efficace et moins énergivore et la récupération de chaleur produite par l’énergie nécessaire au fonctionnement des climatiseurs pour chauffer l’eau de la piscine du CAP et l’air de la pièce où elle se trouve.

 

Un inventaire des émissions de gaz à effet de serre du Cégep de Sherbrooke a également été préparé conformément à la norme ISO 14064-1 : 2006. Il vise toutes les installations et équipements reliés aux activités du campus principal sur lesquelles le Cégep de Sherbrooke a un contrôle opérationnel.

 

De plus, le Cégep a amorcé, durant l’année scolaire 2009-2010, un projet en collaboration avec le Collège Champlain, les Cégeps de Drummondville, de Granby Haute-Yamaska et de Victoriaville ainsi que l’Université Bishop's et l’Université de Sherbrooke afin de favoriser l’intégration du développement durable aux formations collégiales et universitaires. Ce projet facilitera le partage d’expertises en éducation relativement au développement durable de même que des collaborations pour le développement de la recherche multidisciplinaire dans ce domaine.

 

Le Cégep n’a pas pour autant l’intention de ralentir le pas et compte bien poursuivre ses actions en faveur de la protection de l’environnement. « Le prochain aspect que les responsables souhaitent développer en lien avec leur politique de développement durable concerne particulièrement l’approvisionnement « écoresponsable », c’est-à-dire qui tient compte des effets négatifs que peuvent occasionner certains produits sur l’environnement. Ils souhaitent également soutenir la concrétisation de projets étudiants en lien avec le développement durable et qui auront fait l’objet au préalable d’une approbation du comité C’viable ».

 

Il est donc clair que l’engagement du Cégep à l’égard de la protection de l’environnement et la maîtrise de l’énergie est ferme. Un engagement auquel souscrit d’ailleurs d’emblée la communauté collégiale.

 

Par cette reconnaissance, l’AGPI souligne la précellence du travail démontrée par
l’équipe du Cégep de Sherbrooke pour les excellents résultats obtenus dans le cadre du 

« Projet de développement durable : Une organisation écoresponsable »,

 

L’AGPI souligne l’engagement soutenu de cette institution dans ce domaine, qui est, sans aucun doute, digne de mention.

 

Catégorie « Reconnaissance »
Monsieur Yves Gabias, ex-directeur du Service de l'Équipement de l'Université du Québec à Trois-Rivières

Détails

Même si Yves n’est pas un des fondateurs de l’AGPI, on peut dire de lui qu’il s’y est intéressé et y a été grandement impliqué durant toutes les années durant lesquelles il a siégé au conseil d’administration. En plus de présider différents comités de l’association, il y aura occupé les postes de trésorier, vice-président et président. Il a d’ailleurs été le huitième président de l’association et aura occupé ce poste durant trois ans.

 

C’était un travailleur infatigable et un des grands ambassadeurs de l’AGPI dans son milieu de travail et dans tous les réseaux institutionnels. Il a reçu les hommages de toute son équipe qui, au moment de sa retraite, a dit de lui : 

« Celui que nous honorons est un homme qui a toujours primé l’individu et su reconnaitre les forces de chacun. Au fil des ans, il a effectué avec brio de nombreux mandats. Il a toujours partagé ses réussites avec les membres de son équipe. » Ces derniers terminaient cette présentation en disant : « pour tout ce que tu as fait pour nous, nous te disons merci. »

 

Nous pouvons dire avec conviction que l’AGPI partage grandement ces réflexions qui émanent de son équipe de travail. Nous pouvons même ajouter qu’il est un personnage que nous pouvons qualifier comme étant un gars d’équipe qui s’implique beaucoup, travaille avec certaines rigueurs, qu’il est intègre et aime avoir du plaisir. Soulignons que ses exigences quant à la rigueur des ordres du jour et de la ponctualité demeureront mémorables.

 

Même depuis sa retraite, il continue comme bien d’autres à vanter les mérites de l’association dont vous êtes membres. Il offre ses services et participe à l’élaboration de différentes activités. N’oublions pas que le dynamisme de notre association provient de gens comme lui qui n’ont pas calculé leur temps ni leurs efforts pour construire sa reconnaissance dans les réseaux institutionnels. 

 

Yves a été et demeure encore un homme impliqué, un des membres du temple des grands de l’AGPI. Il s’est distingué tout au cours de sa vie par son sens du partage et son intégrité. Ceux qui ont travaillé avec lui sauront témoigner en ce sens.  Les trois années de son mandat à la présidence de l’association ont été riches en développement pour l’association ainsi que pour lui. Il s'est investi dans la mise en œuvre d'un plan d’action en structurant les différents comités autour de la mission de l’AGPI. Plusieurs dossiers ont vu le jour grâce à sa contribution; en effet, il a travaillé sans relâche à déployer différentes activités pour le bénéfice des membres.

 

L’AGPI est fière de souligner le travail exemplaire de ce grand collaborateur.

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2018 - Tous droits réservés - Notes légales