Imprimer cette page

Archives 2015

Cette année, une nouvelle catégorie s’est ajoutée à celles déjà existantes : « Le prix Jean-Jacques Barrette de la relève ».

Fondateur de l’AGPI, Jean-Jacques Barrette avait cette capacité rare de déceler les talents de jeunes recrues en qui il voyait des gestionnaires d’avenir et à qui il faisait confiance en leur donnant toute la latitude pour se faire-valoir.

 

Catégorie « Prix Jean-Jacques Barrette de la relève »

Ce prix reconnaît qu’un ou une gestionnaire institutionnel ne possédant qu’une expérience professionnelle réduite se distingue déjà notamment par ses convictions, ses idées, ses initiatives, ses engagements ou ses réalisations.

 

Les Lauréats pour l'édition 2015 sont :

Catégorie « Mérite technique et Innovation »

L'Université Bishop's représentée par Madame Paule Corriveau

Détails

Catégorie « Mérite technique et Innovation »

Projet : La Boucle d’énergie…Aujourd’hui et demain de l'Université Bishop's

 

Complexe universitaire fondé en 1843, l’Université Bishop’s regroupe ses édifices sur plus de 2,2 km2, au cœur de Lennoxville (Sherbrooke) dans la région des Cantons-de-l’Est. Entourée de grandes étendues boisées, de lacs et de rivières, l’Université Bishop’s est engagée à la protection de l’environnement et au développement durable.

 

Pour atteindre les réductions escomptées, le projet de Bishop’s a été réalisé en deux phases :

  • La première consistait à décentraliser le système de chauffage en place et complètement éliminer l’utilisation de la vapeur. Ainsi, l’ancien réseau à vapeur a été converti en un système à eau chaude, comprenant 12 salles mécaniques réparties sur le campus universitaire et 25 fournaises à condensation et à haute efficacité alimentées au gaz naturel. Les fournaises opérant avec un système de condensation permettent alors de prendre la chaleur qui serait normalement perdue par les cheminées, et de la récupérer dans la boucle d’énergie, implantée en deuxième étape du projet.
  • La deuxième étape consistait en l’implantation d’une boucle d’énergie visant à récupérer l’énergie sur les systèmes de production de chaleur et de refroidissement

L’élément le plus important et novateur du projet est l’introduction d’une boucle d’énergie géothermique au propylène glycol (87 à 93oF) sur tout le campus pour les 24 principaux bâtiments. La boucle d’énergie utilise un champ de géothermie comptant 57 puits d’une profondeur de 530 pieds et ayant une capacité d’échange thermique de 3 à 4 tonnes chacun. Au total, 30 000 gallons US de propylène glycol sont utilisés dans la boucle d’énergie et le réseau de la géothermie.

 

Cette boucle permet de faire de la récupération d’énergie sur les systèmes de production de refroidissement (climatisation, réfrigération et autres).

 

L’amélioration de l’efficacité énergétique dans les bâtiments de l’Université Bishop’s présente plusieurs avantages sur les plans économique (financier) et environnemental. De plus, l’application d’un concept de décentralisation dans le cadre de ce projet permet d’éliminer les pertes de transmission ainsi que les pertes associées à la production de chaleur. À elle seule, cette action représente approximativement 40 % des économies totales du projet.


Outre ses actions pour lutter contre les changements climatiques et réduire ses émissions de GES, l’institution universitaire a accompli d’autres gestes significatifs témoignant de sa sensibilité à l’écologie : l’implantation du compostage des matières organiques, l’abolition de la vente de bouteilles d’eau sur le campus et la collaboration avec la Société hôtesse des Jeux d’été du Canada – Sherbrooke pour l’obtention de la certification « Jeux responsables ». Ces Jeux, pour lesquels le campus de Bishop’s a été le Village des Athlètes, sont devenus le premier évènement sportif d’envergure au Canada à porter la mention « évènement responsable ».

 

Avec la réalisation d’un inventaire de ses GES, elle entreprend d’implanter une série d’actions visant à les réduire. Par ailleurs, Bishop’s compte devenir CarboNeutre pour ses émissions directes de GES. Notons qu’en février 2014, Bishop’s devenait la première institution d’enseignement supérieur à rencontrer toutes les exigences pour obtenir l’attestation CarboresponsableMC d’Enviro-accès.

 

Par cette reconnaissance, l’AGPI souligne la précellence du travail démontrée par
l’équipe de l’Université Bishop’s pour les excellents résultats obtenus dans le cadre du projet :

« La Boucle d’énergie…Aujourd’hui et demain »

 

L’AGPI souligne l’engagement soutenu de cette institution dans ce domaine, qui est, sans aucun doute, digne de mention.

 

Prix Jean-Jacques Barrette de la relève

Monsieur Érick Laliberté

Détails

Le lauréat : Monsieur Érick Laliberte, ingénieur junior et contremaitre en mécanique du bâtiment à la Ville de Dollard-des-Ormaux.

 

La relation qu’il entretient avec ses collègues de travail crée un climat de confiance facilitant la communication et le respect. La dynamique qui en résulte, apporte un facteur déterminant pour la qualité du climat interpersonnel.

 

Il a bâti une base de données qui a permis de quantifier et catégoriser l’ensemble des appareils électromécaniques facilitant ainsi l’entretien préventif. Riche de cette expertise, l’institution a pu ainsi détecter de nombreux problèmes sur certains systèmes qui persistaient depuis plusieurs années. Il a par la suite été possible de noter une augmentation de la productivité, une réduction des plaintes reliées au confort des usagers et une diminution significative des coûts au niveau des opérations.

 

De plus, Érick a su utiliser l’information pour penser et mettre en application un système de délestage lors de pointe électrique permettant de diminuer les coûts en énergie. Ce volet est constamment en évolution pour atteindre une utilisation optimale de l’énergie consommée dans le bâtiment.

 

Son engagement l’amène à s’identifier à l’organisation et à être disposée à investir des efforts de façon à assurer le succès dans ses projets.

 

Par cette reconnaissance, l’AGPI souligne la précellence du travail démontrée par Monsieur 
Érick Laliberté.

 

Catégorie « Reconnaissance »
Monsieur Michel Caron, ex-directeur des terrains et bâtiments de l’Université Bishop’s à la fin d'août 2015

Détails

Michel a soutenu l'AGPI de belles façons.  Il a été en poste au conseil d'administration à partir d’octobre 2005 jusqu’en octobre 2012 à titre de conseiller. De plus, de 2008 à 2010, il a occupé le poste de vice-président. Il a également appuyé et dirigé la création du comité de développement durable pour lequel il aura été le 1er président.

 

Son parcours professionnel :

  • Ingénieur inscrit à l’Ordre des ingénieurs du Québec, il est diplômé de l’Université de Sherbrooke en génie mécanique en 1979.
  • Il a été ingénieur de projets pour Alcan Canada products et ensuite pour IBM canada.
  • Il a par la suite travaillé à la ville de Sherbrooke comme directeur des bâtiments et équipements.
  • En 2006, il a accepté un poste à l’Université Bishop’s à titre de directeur des terrains et bâtiments. Cet emploi lui a permis d’aller chercher des expériences complémentaires en lien avec la gestion des travaux d’infrastructures, la construction neuve, la rénovation, la gestion de la forêt de Bishop’s, et aussi, la gestion d’un réseau privé de distribution de l’électricité à haute tension.

Une belle marque d’appréciation est venue des étudiants qui lui ont décerné un certificat en hommage à une personne qui les a soutenus de façon extraordinaire.

 

Michel priorisait l'engagement des étudiants pour différentes tâches reliées au développement durable. Il était un mentor très apprécié par ceux-ci.

 

Pour lui, la mobilisation des membres d’un service passe par les bonnes communications. Son approche a toujours été de permettre aux employés d’utiliser au maximum leurs compétences, de chercher à améliorer les choses et d’être innovateurs dans le cadre de leur travail.

 

L’AGPI est fière de souligner le travail exemplaire de ce grand collaborateur.

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2018 - Tous droits réservés - Notes légales