Imprimer cette page

 

Retour à la liste
14 juin 2018

Communiqué - L'Hôpital Anna-Laberge doublement récompensé

Montréal, le 13 juin 2018 - Le projet d’efficacité énergétique réalisé par l’équipe d’Énergère à l’Hôpital Anna-Laberge (CISSS de la Montérégie-Ouest) remporte deux prix prestigieux!


PRIX ÉNERGIA

Dans le cadre de la 28e édition du concours Énergia de l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME), les experts de l’industrie se sont réunis à Laval le 31 mai pour souligner l’excellence des réalisations québécoises et célébrer le génie d’ici en matière d’efficacité énergétique. Ce concours compte huit catégories touchant le secteur du bâtiment, les innovations technologiques, les procédés industriels, la gestion intégrée et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le projet réalisé à l’Hôpital Anna-Laberge a remporté fièrement le prix Énergia 2018 dans la catégorie Bâtiment existant – secteur institutionnel.


PRIX NOVAE

Sur ce bel élan, le projet de l’Hôpital Anna-Laberge s’est de nouveau distingué et a reçu le prix Novae 2018 dans la catégorie Énergie. Ce concours récompense les meilleures pratiques de développement durable et de responsabilité sociale au Québec. Les lauréats des prix Novae ont été dévoilés le 5 juin au Centre Phi, à Montréal.


L’HÔPITAL ANNA-LABERGE, UN BÂTIMENT PERFORMANT ET DURABLE

Le CISSS de la Montérégie-Ouest a investi 6 millions de dollars pour mettre en œuvre un projet de services éconergétiques et optimiser les coûts d’exploitation de six de ses immeubles : L’Hôpital Anna-Laberge, le Centre d’hébergement de Châteauguay, le Centre d’hébergement de La Prairie, le Centre d’hébergement de Saint-Rémi, le CLSC Jardin-duQuébec et le CLSC Kateri. Parmi tous les bâtiments concernés, l’Hôpital Anna-Laberge constitue le principal site d’intervention et représente à lui seul un investissement de 4,7 millions de dollars. Il combine modernisation, performance énergétique et économies d’eau potable en un seul et même vaste projet de développement durable.

 

Ce projet a permis de remplacer les chaudières à vapeur vétustes, de moderniser les chaudières à eau chaude, d’introduire des solutions de thermopompage sophistiquées et d’installer une batterie de 30 panneaux solaires thermiques. Grâce à une démarche de «recommissioning» poussée, l’optimisation des séquences de contrôle a également amélioré significativement le fonctionnement de tous les réseaux de chauffage, de refroidissement et de ventilation. De plus, une conversion généralisée de l’éclairage vers des technologies DEL et fluorescent T5 a été réalisée.

 

Le projet a permis d’atteindre les résultats suivants :

 

• Réduction de la consommation d’énergie globale de 31 %, pour atteindre une valeur unitaire de 1,41 GJ/m²/an;

 

• Réduction de la facture d’énergie de 241 325 $/an, soit une réduction de 20 %;

 

• Réduction des émissions de GES de 57 %;  

 

• Réduction de la consommation d’eau potable de 8,5 millions de litres/an soit 9 piscines olympiques chaque année;

 

• La première année de suivi énergétique a révélé une performance de 99,2 %.

À terme, l’impact environnemental et économique d’un tel projet permet à l’Hôpital AnnaLaberge d’améliorer son service à sa communauté et de démontrer son engagement envers le développement durable.

 

Énergère est fière d’avoir été étroitement impliquée dans ce grand succès.
 

Renseignements :
Laëtitia Jouanlau

Directrice Communication-marketing

jouanlaul@energere.com

514 246-3843 


 Pour consulter le document, cliquez-ICI

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2018 - Tous droits réservés - Notes légales