Imprimer cette page

 

Retour à la liste
11 octobre 2018

Nouvelle - On présente la future station Technoparc du REM

Les travaux au Technoparc Montréal ont débuté en septembre. Voici à quoi ressemblera la future station, dernier arrêt avant l’aéroport Montréal-Trudeau.

 

La station Technoparc sera située au cœur du parc scientifique montréalais, au coin du boulevard Alfred-Nobel et de la rue Alexander-Fleming. Son emplacement central, sur l’axe piéton principal, permettra de relier facilement à pied la plupart des entreprises du secteur – en 2018, on parle tout de même de 115 entreprises et plus de 7 000 emplois!

 


La station sera souterraine dans ce secteur (pour voir la carte des stations souterraines et aérienne du REM, c’est par ici). Plus précisément, le tracé plongera en souterrain peu avant la rue Alexander-Fleming. Le tracé a été ajusté après des consultations environnementales afin de préserver les milieux humides situés entre l’aéroport et le Technoparc.

 

Comme le métro de Montréal, l’accès se fera via un édicule en surface puis des escaliers mécaniques (voir dessin 3D ci-dessous) et des ascenseurs permettront d’accéder aux quais situés sous terre.

 


À l’extérieur, l’édicule sera l’occasion d’aménager un parc accueillant aux abords de la station pour marquer une continuité avec verdure aux alentours. Cette petite place devrait ressembler à ce qu’on peut voir aujourd’hui aux stations de métro Verdun ou Laurier (sortie sur l’avenue Laurier). Une œuvre d’art numérique sur le thème de la technologie et de l’innovation pourrait par exemple animer l’entrée de la station. Ce sont de telles idées qui seront regardées pour assurer de créer un milieu de vie intéressant autour de la future station.

 


À l’intérieur, on retrouvera les éléments communs à la signature architecturale du REM, en particulier :

 

- le bois au plafond (un clin d’œil local des architectes, puisqu’il s’agit d’un matériau qu’on retrouve abondamment au Québec),
- le verre pour la transparence et apporter une lumière naturelle à cette station souterraine.

 

En savoir plus : 5 choses à savoir sur l'architecture du REM

 


Début des travaux à l'automne


Il faudra être encore un peu patient pour voir le résultat final puisque la station Technoparc est prévue en 2023. Première étape, ce sont les travaux préparatoires : forages géotechniques, arpentage, relocalisation des utilités publiques (électricité, eau, téléphonie…) et nettoyage des sites dont l’enlèvement de branchage, la coupe d’arbustes et d’arbres.

 

Ces activités respectent des normes strictes. Par exemple, les travaux sont réalisés en dehors de la période de nidification et n’impacteront pas les milieux humides. Les espèces floristiques et les arbres à statut particulier seront relocalisés ou compenser par de nouvelles plantations.

 

En savoir plus : 250 000 arbres plantés grâce au REM (jourdelaterre.org)

 

En orange, la zone des travaux n'impactera pas

les milieux humides du Technoparc
 

Ces travaux préparatoires serviront ensuite aux chantiers plus importants à venir à l’horizon 2019, notamment l’arrivée d’un tunnelier pour bâtir le tunnel reliant le Technoparc à l’aéroport. Un événement rare dans le contexte montréalais dont nous vous expliquerons bientôt le fonctionnement dans un article détaillé.

 


Le REM en chiffres à la station Technoparc

Mise en service en 2023
Service : 20 heures par jour
Fréquence : 10 min en période de pointe, 15 min hors pointe
Capacité maximale pour un départ : 780 personnes
Bonaventure (ligne orange) à Technoparc : 18 min express / 23 min régulier*
McGill (ligne verte) à Technoparc : 17 min express / 22 min régulier*
Édouard-Montpetit (ligne bleue) à Technoparc : 14 min express / 19 min régulier*
Technoparc à Aéroport Montréal-Trudeau : 2 min


Source : Réseau express métropolitain

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2018 - Tous droits réservés - Notes légales