Imprimer cette page

 

Retour à la liste
28 juin 2018

Nouvelle - Stratégie québécoise de l’eau 2018-2030

Publié par l'Union des municipalités du Québec

 

Laval, le 28 juin 2018 – La ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, a dévoilé la Stratégie québécoise de l’eau 2018-2030 et son plan d’action 2018-2023.

 

Le gouvernement du Québec lance ainsi un ensemble de mesures assorti d’investissements de plus de 550 M$ et met sur pied le Conseil québécois de l’eau afin de démocratiser la gestion de cette ressource inestimable. Présidé par le professeur titulaire d’économique à l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke, M. Alain Webster, et formé d’une quarantaine de membres, le nouvel organisme sera composé de citoyennes et de citoyens ainsi que de représentantes et représentants du milieu municipal, d’usagers, d’autres acteurs de l’eau et de ministères.

 

La Stratégie québécoise de l’eau 2018-2030 est guidée par sept orientations qui permettront au gouvernement d’assumer son rôle de gardien de l’eau et de mobiliser les acteurs concernés :

 

  • Assurer une eau de qualité pour la population;
  • Protéger et restaurer les milieux aquatiques;
  • Mieux prévenir et gérer les risques liés à l’eau;
  • Miser sur le potentiel économique de l’eau;
  • Promouvoir une utilisation durable de l’eau;
  • Acquérir et partager les meilleures connaissances sur l’eau;
  • Assurer et renforcer la gestion intégrée des ressources en eau.


Le plan d’action 2018-2023 prévoit, quant à lui, 63 mesures qui seront portées par onze ministères et organismes gouvernementaux. Outre la création du Conseil québécois de l’eau, les principales mesures qu’il prévoit sont les suivantes :

 

  • Mieux prévenir et gérer les risques liés à l’eau, dont les inondations (53 M$);
  • Conserver et restaurer les milieux aquatiques (32 M$);
  • Assurer l’accès à une eau de qualité et en quantité suffisante, notamment grâce au programme de protection accrue des sources d’eau potable (34 M$);
  • Mettre en œuvre un programme de mobilisation pour la réduction de la pollution de l’eau par le plastique à usage unique (ex. : réduire l’utilisation des pailles) (3 M$).


Mise en œuvre

 

La Stratégie québécoise de l’eau 2018-2030 s’appuiera sur trois plans d’action successifs qui viendront définir les mesures spécifiques à mettre en œuvre. Le plan d’action 2018-2023 permet de poser les premiers jalons de la Stratégie.

 

Le gouvernement précise aussi qu’il s’est assuré que les municipalités disposent des compétences juridiques nécessaires pour agir dans des domaines comme la gestion des cours d’eau municipaux, la protection des rives, du littoral et des plaines inondables, l’assainissement des rejets d’eaux usées municipales ou la production et la distribution de l’eau potable, tout en respectant les normes et exigences qu’il édicte.

 

Le suivi de la Stratégie sera assuré par un bureau de coordination du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, avec la collaboration des nombreux partenaires concernés. Chaque année, un état d’avancement sera publié et un bilan de mi-parcours sera dressé.

 

Pour consulter l'article, cliquez-ici.

Design Web par Acolyte
Copyright © AGPI 2018 - Tous droits réservés - Notes légales